Laissez un Commentaire
Les pays émergents continuaient dimanche leurs discussions avec les pays développés à Sao Paulo pour renforcer leur poids dans la gouvernance économique mondiale, alors que la tourmente financière continue de menacer les établissements financiers et l'économie mondiale. Lancées samedi par le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, les discussions entre ministres des finances et gouverneurs de banques centrales des pays du G20 ont été qualifiées de "très productives" par les Etats-Unis. Le sous-secrétaire au Trésor pour les Affaires internationales, David McCormick, a jugé que Lula avait "présenté un panorama constructif des défis auxquels nous faisons face et de la nécessité pour les pays développés et en voie de développement de travailler ensemble pour répondre à ces défis".
Par Jacques Guiffo le 09/11/2008 - 11h01  Partager  Écrire une NEWS
Pseudo

Message

:
Code de vérification
Page :
Il n'y a pas de commentaire