Laissez un Commentaire
La Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) a tenu un conseil d’administration le 24 novembre à Libreville pour faire le point sur les indicateurs macro économique et financiers mondiaux et leurs répercussions envisageables sur les économies de la sous-région. Au regard de la crise financière persistante et de la chute vertigineuse des cours du pétrole, les administrateurs de la BEAC ont révisé le taux de croissance prévisionnel 2009 initialement établit à 5,8%, à un taux moindre de 5,3%. Le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzembé, a présidé le 24 novembre dernier au siège de Libreville le conseil d’administration de l’institution bancaire sous-régionale.

Cette réunion des administrateurs de la BEAC avait pour but de faire le point sur l’évolution des indicateurs macro économique et financiers mondiau...
Par Jacques Guiffo Temgo le 27/11/2008 - 08h47  Partager  Écrire une NEWS
Pseudo

Message

:
Code de vérification
Page :
Il n'y a pas de commentaire