Laissez un Commentaire
Plusieurs riches personnalités américaines et des banques étrangères comme la française BNP Paribas, la japonaise Nomura ou Neue Privat Bank de Zurich seraient victimes de la gigantesque fraude qu'aurait montée l'homme d'affaires américain Bernard Madoff, rapporte samedi le Wall Street Journal (WSJ).
 M. Madoff a été arrêté jeudi par le FBI, qui le soupçonne d'être à l'origine d'une escroquerie qui pourrait avoir coûté au total 50 milliards de dollars. L'exposition de BNP Paribas est difficile à estimer, écrit le journal, citant des sources proches du dossier, et pourrait être liée aux prêts que la banque consentait à un gros fonds de fonds qui était un gros client de M. Madoff.

Le WSJ cite comme autres victimes trois fonds spéculatifs : Fairfield Greenwich Group, Tremont Capital Management et Maxam Capital Management. Le journal cite ...
Par Jacques Temgo le 17/12/2008 - 22h29  Partager  Écrire une NEWS
Pseudo

Message

:
Code de vérification
Page :
Il n'y a pas de commentaire