Accueil> Les Infos > À la conquête d’un marché très prometteur
À la conquête d’un marché très prometteur

Les entreprises françaises ont souvent réussi en Pologne. La Mission économique de Varsovie les aide à s’installer, puis à se développer dans un pays qui constitue le plus grand marché d’Europe centrale. Rencontre avec Daniel Maître, chef de la Mission économique de Varsovie.

Ancien élève de l’École nationale des Ponts et Chaussées et de l’ENA, Daniel Maître, 50 ans, a collaboré au ministère de l’Économie et des Finances et au ministère de Coopération et de la Francophonie où il a été directeur adjoint de cabinet du ministre. Il a occupé des postes de conseiller financier au Caire, en Égypte et de chef de la Mission économique de Rabat, au Maroc avant de prendre la tête de la Mission économique de Varsovie.

Commerce International : De quand date la création de la Mission économique de France en Pologne ? Daniel Maître : « L’implantation de conseillers commerciaux français en Pologne est très ancienne. Toutefois, la Mission économique est née dans sa forme actuelle en 2006 de la fusion de deux services antérieurs. La Mission économique de Varsovie est une mission bilatérale mais elle concerne aussi sept autres pays entrés dans l’Union européenne le 1er mai 2004 : l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie. »

De quels moyens humains et financiers cette mission économique dispose-t-elle et quel est son mode de fonctionnement ? D. M. : « La Mission économique de Varsovie emploie trente personnes à plein temps qui travaillent dans différents services. Un service commercial, propre à la Pologne, comprend quinze personnes, dont une équipe agroalimentaire, un service infrastructures, un service industrie et nouvelles technologies, un service biens de consommation et santé, un bureau de presse Ubifrance… En outre, un service d’information macroéconomique s’occupe aussi bien des affaires polonaises que régionales (concernant l’Europe centrale). Nous travaillons également en collaboration avec le service de coopération et d’action culturelle, la mission militaire, le conseiller social, le service de presse, la chancellerie et, naturellement, sous l’autorité des ambassadeurs. Sur le plan des moyens financiers, notre budget de fonctionnement annuel s’élève à quelque 236 000 euros, hors crédit de personnel. La Mission économique de Varsovie est toutefois engagée dans une réforme profonde, puisque son équipe commerciale passe en gestion directe à l’agence Ubifrance à la date du 1er septembre 2009. Cette nouvelle « Mission économique – Ubifrance » assurera l’appui des entreprises dans leurs prospections de terrain, tandis que le service économique, constitué de l’équipe restante, continuera à assumer les tâches de suivi macroéconomique et financier. »

Plus concrètement, quels peuvent être les divers rôles de la Mission économique de Varsovie auprès des entreprises ? D. M. : « En tout premier lieu, elle a un rôle commercial. La mission économique répond à toutes les demandes d’informations émanant des entreprises quant au marché polonais. Cela va de la simple documentation, qui peut être fournie aux PME souhaitant découvrir le potentiel du marché polonais, à la veille économique mensuelle effectuée pour les grandes entreprises. Nous organisons aussi des missions de prospections dont le but est de faire découvrir certains secteurs spécifiques du marché local. Nous mettons ainsi en place des pavillons français de représentation dans les salons commerciaux et nous favorisons les partenariats public-privé… Par exemple, en juin dernier, nous avons accompagné cinq entreprises françaises au salon de l’équipement ITM Polska, à Poznan, et nous avons organisé une rencontre d’acheteurs dans le domaine de la gestion des déchets avec des collectivités locales de la région de Grande Pologne (la Wielkopolska). Nous avons aussi une mission régalienne : la Mission économique de Varsovie publie des analyses macroéconomiques de la région. Nous préparons aussi le terrain pour les entreprises françaises avec la construction prochaine d’une ligne TGV ou l’introduction du nucléaire. »

Quelles sont les principales réussites des entreprises françaises en Pologne ? D. M. : « Il y a près de 800 filiales d’entreprises françaises, dont presque la totalité des sociétés qui figurent au CAC 40. D’autre part, les exportations françaises en Pologne ont atteint l’année dernière 6,7 milliards d’euros, ce qui représente une croissance de 5,4 % par rapport à l’année 2007, et cela en dépit d’un contexte de crise économique à l’échelle internationale. En bref, les entreprises françaises ont ici de vraies perspectives de développement économique. Cela se vérifie dans de nombreux secteurs : les télécommunications (France Télécom a racheté l’opérateur historique polonais TPSA), le secteur bancaire (BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale…), le secteur énergétique (EDF, GDF Suez), le secteur de la grande distribution (Auchan, Carrefour, Decathlon, Leclerc, Leroy Merlin…) et bien d’autres encore (les groupes Accor, Lafarge, Servier et Saint-Gobain…). La perspective de voir la Pologne abandonner le zloty pour adopter la devise euro dans les prochaines années ne fait que renforcer l’enthousiasme des entreprises françaises pour ce marché au potentiel de croissance très intéressant. »

Des objectifs chiffrés sont-ils assignés à la mission économique de Varsovie ? D. M. : « Notre mission consiste à soutenir les entreprises françaises. Dans cette perspective, la nouvelle convention d’objectifs et de moyens (COM) 2009-2011, qui a été conclue entre Ubifrance et les ministères de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, nous a fixé des objectifs chiffrés bien précis. Cette année, les différents partenaires de l’appui à l’international devront accompagner 262 entreprises françaises sur le marché polonais et atteindre la barre des 120 VIE (Volontariat international en entreprise, ndlr). Nous avons aujourd’hui 81 VIE en poste et venons d’organiser un Grand Prix VIE en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie française en Pologne et les conseillers du Commerce extérieur de la France. Les entreprises en sont très friandes et, dans ce domaine, nous pouvons faire encore beaucoup mieux. »

Informations sur www.ubifrance.fr et www.missioneco.org/pologne.

  • Pologne : chiffres clefs
    • Superficie : 312 685 km2
    • Population (2007) : 38,5 millions d’habitants
    • Capitale : Varsovie
    • Monnaie : zloty (1 euro = 4,12 zlotys environ)
    • PIB (2007) : 438 milliards d’euros

Alexandre T. Analis

Source:  actu-cci.com
Proposé par: Alexandre T. Analis le 07/09/2009 - 09h48 Dernière modification: 07/09/2009 - 09h48  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...