Accueil> Les Infos > Avenir de la politique agricole de l'UE: participez au débat
Avenir de la politique agricole de l'UE: participez au débat

L'UE ouvre un débat public sur sa politique agricole, en prélude à une vaste réforme prévue en 2013.

La Commission a annoncé cette semaine son projet de refonte de la politique agricole commune (PAC), dans la lignée de la nouvelle stratégie économique à long terme de l'UE.

Dans un discours prononcé devant le Parlement européen, Dacian Cioloş, commissaire chargé de l'agriculture, a indiqué que la politique agricole de l'UE allait être confrontée à des enjeux majeurs, tels que le changement climatique, les difficultés d'approvisionnement alimentaire, la raréfaction des resources naturelles et la nécessité de soutenir les économies rurales.

La Commission proposera une série de changements d'ici à la fin de l'année, après avoir passé en revue les contributions reçues. Ces changements devraient entrer en vigueur en 2013, à l'expiration de la période de financement actuelle.

La Commission espère que la consultation, qui prend fin au mois de juin, permettra non seulement aux agriculteurs, mais aussi aux consommateurs et aux défenseurs de l'environnement et du bien-être des animaux, de contribuer à la réflexion.

L'UE met actuellement au point un programme économique sur dix ans, la stratégie «Europe 2020». Cette stratégie devrait avoir des incidences importantes sur l'agriculture, notamment parce qu'elle met l'accent sur la transition vers une économie sobre en carbone.

La PAC vise à garantir aux agriculteurs un niveau de vie décent, à assurer un approvisionnement alimentaire suffisant à des prix justes et à préserver le patrimoine rural de l'Europe. Elle représente 40 % du budget européen, soit 55 milliards d'euros par an, qui sont dépensés principalement en aides directes versées aux agriculteurs. Environ 5 % de la population active travaille dans l'agriculture.

La PAC a fortement évolué ces dernières années. Les aides agricoles liées à la production ont été supprimées et les agriculteurs ont aujourd'hui plus de latitude pour répondre à la demande du marché.

Un récent sondage de l'UE montre qu'il existe un large soutien en faveur de cette politique: six personnes sur dix se déclarent favorables au maintien, voire à l'augmentation, du niveau actuel des dépenses.

Le commissaire Cioloş a rappelé que les enjeux de la réforme sont énormes, faisant allusion aux événements que le monde a connus ces deux dernières années.

En 2008, la hausse brutale des cours mondiaux de denrées alimentaires avait suscité des mouvements de protestation dans de nombreux pays. En 2009, les producteurs de lait européens ont multiplié les manifestations pour exprimer leur colère face à l'effondrement des prix du lait.

Proposé par: Martina le 14/04/2010 - 09h34 Dernière modification: 14/04/2010 - 09h34  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...