Accueil> Les Infos > Baisse des taux en Europe et plan de relance en France face à la récession
Baisse des taux en Europe et plan de relance en France face à la récession

Les banques centrales européennes ont fortement réduit leurs taux jeudi et la France a annoncé un plan de relance de 26 milliards d'euros face à l'aggravation de la crise économique, matérialisée jour après jour par des annonces de plans sociaux de grande ampleur.

Devant la perspective d'une récession prolongée en zone euro, avec un recul du produit intérieur brut de 0,5% prévu en 2009, la Banque centrale européenne, a abaissé de 0,75 point de pourcentage à 2,50% son principal taux directeur, la plus forte réduction de son histoire.

"Cela fait une baisse de 1,75 point de pourcentage en deux mois. Cela non plus, nous ne l'avions jamais fait auparavant", a souligné le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, pour qui la crise financière fait peser sur l'économie des incertitudes "exceptionnellement élevées".

La décision de la BCE n'a cependant pas totalement satisfait les marchés qui espéraient pour certains une baisse plus importante, d'autant que la Banque d'Angleterre a opté pour une baisse d'un point de pourcentage, à 2%, revenant à un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 1951.

"En comparaison", la BCE "traîne encore des pieds", a réagi Jennifer McKeown, économiste de Capital Economics.

Les Bourses européennes, après avoir hésité toute la journée sur la tendance à suivre, ont fini sur une note stable: Paris a perdu 0,17%, Londres 0,15%, et Francfort 0,07%.

En revanche, New York s'est résolument inscrit dans le rouge, l'indice Dow Jones perdant 2,51% à 8.376,24, à la veille de la publication des chiffres mensuels du chômage aux Etats-Unis, attendus en forte hausse après la série de plans sociaux dévoilés dans la journée.

L'opérateur téléphonique AT&T a ainsi annoncé 12.000 suppressions d'emplois et le chimiste DuPont 2.500.

Le marché a observé avec nervosité les dirigeants des constructeurs automobiles General Motors, Ford et Chrysler défendre leurs plans de restructuration devant les parlementaires américains pour tenter d'arracher une aide vitale.

"Il semble que les ventes (à Wall Street) aient été provoquées par des rumeurs que les constructeurs automobiles pourraient ne pas obtenir les crédits qu'ils demandent", a expliqué l'analyste Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.

General Motors a demandé au Congrès une aide de quatre milliards de dollars dès janvier, en plus d'un premier versement en décembre du même montant pour éviter un dépôt de bilan.

Par ailleurs, le département du Trésor a indiqué étudier la possibilité d'une nouvelle recapitalisation des institutions financières américaines. Le Trésor a déjà lancé en octobre un programme de recapitalisation des banques doté de 250 milliards de dollars.

En France, le président Nicolas Sarkozy a dévoilé un plan de soutien à l'économie de 26 milliards d'euros, soit 1,3 point de PIB, une déclinaison du plan de 200 milliards d'euros souhaité pour l'UE par la Commission européenne.

Ce plan se traduira par 15,5 milliards d'euros de dépenses supplémentaires en 2009, portant le déficit public à près de 4% du PIB, contre 3,1 prévus initialement.

Il prévoit des investissements publics à hauteur de 11,5 milliards d'euros, au profit de grands travaux d'infrastructures, comme les lignes TGV, ou des universités et la défense. Pour soutenir le secteur automobile, une "prime à la casse" de 1.000 euros sera versée en échange de l'achat d'un véhicule neuf peu polluant.

Un autre plan de relance a été annoncé en Argentine, où les pouvoirs publics veulent injecter près de 4 milliards de dollars dans l'économie sous forme d'incitations à la production agricole et industrielle

Seule nouvelle positive, les Américains semblent vouloir toujours consommer pour les fêtes de fin d'année: le géant de la distribution Wal-Mart a ainsi fait état de ventes en croissance en novembre, dopées par la fête de Thanksgiving.

Quant au pétrole, il a poursuivi sa glissade, le baril terminant à New York à 43,67 dollars, en baisse de 3,12 dollars.

Source:  ladepeche.fr
Proposé par: Jean Paul le 05/12/2008 - 12h10 Dernière modification: 05/12/2008 - 12h10  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...