Accueil> Les Infos > Comment faire travailler ensemble PME et grands groupes français en Chine ?
Comment faire travailler ensemble PME et grands groupes français en Chine ?

Un nouveau rendez-vous permet aux PME et aux grands groupes français implantés en Chine de se rencontrer pour mieux travailler ensemble. Une initiative utile, car la solidarité ne va pas nécessairement de soi entre entreprises françaises, explique le Président de la Jeune Chambre Economique des Français de Pékin.

Le 16 janvier, à Pékin, se tiendra pour la première fois le forum Travailler ensemble, une initiative visant à faire se rencontrer les petites et moyennes entreprises (PME) et les grands groupes français implantés en Chine.

L'idée de créer le forum est partie d'un constat : les PME et les grands groupes français présents en Chine ne travaillent pas assez ensemble, alors qu'il serait de l'intérêt de tous de créer des synergies. Selon les organisateurs, entre entreprises partageant une même culture des affaires, il devrait y avoir une certaine solidarité, ce qui n'est pas nécessairement le cas, comme l'explique Jérémie Rossignol, fondateur de la Hutong School et de China Courtyards et Président de la Jeune Chambre Economique des Français de Pékin. "En Chine, entre entreprises françaises, l'action individuelle est la règle, le travail collectif l'exception" selon lui.

Le forum doit donc servir à combler une faiblesse des relations entre PME et grands groupes français présents en Chine. "Les groupes allemands, lorsqu'ils s'implantent ici, entraînent dans leur sillon une multitude de PME. Et le seul fait d'être issue du même pays permet à une PME de se faire entendre des grosses entreprises allemandes" explique M. Rossignol. Selon lui, cette bienveillance n'existe pas assez encore entre entreprises françaises, ce qui les fragilise en cas de tempête. Lorsque les relations franco-chinoises se refroidissent, le fait de ne pas travailler ensemble les rend plus vulnérables. Il précise cependant que le seul fait d'être français ne doit pas suffire. "Il ne s'agit pas de favoritisme, cela ne peut fonctionner qu'à prix et qualité de service égaux à ceux proposés par les étrangers. Dans ce cas, les deux parties ont à y gagner. C'est donc plus de l'entraide que de la préférence nationale" explique Jérémie Rossignol.

Pour les PME, le forum doit permettre de concentrer dans une même journée des rendez-vous habituellement difficiles à obtenir et, ainsi, d'élargir leurs carnets d'adresses. Pour les grands groupes, il s'agit d'avoir accès à une large offre de produits proposés par des PME françaises et de bénéficier de leur capacité d'innovation. Ils y trouveront des produits et services aussi divers que l'est l'offre des PME françaises en Chine: du conseiller immobilier au vendeur de vin en passant par les technologies de l'information.

L'objectif est de faire se rencontrer responsables de PME et directeurs opérationnels de grandes entreprises, pour créer des contacts, mais aussi pour signer directement des contrats moteurs, qui permettront, par la suite, de bâtir des relations de confiance.

Source:  aujourdhuilachine.com
Proposé par: Jules le 20/06/2009 - 17h26 Dernière modification: 20/06/2009 - 17h26  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...