Accueil> Les Infos > L'élargissement de l'Union européenne: un puissant stimulant
L'élargissement de l'Union européenne: un puissant stimulant

Le processus d'élargissement incite fortement à la mise en œuvre de réformes politiques et économiques dans les pays qui souhaitent adhérer à l'UE et renforce la stabilité en Europe. Le 8 décembre, le Conseil "Affaires générales" a fait le point sur l'avancement des négociations avec la Turquie et la Croatie, sur le cas de l'Islande et sur le processus de stabilisation et d'association dans les Balkans occidentaux.

La Croatie, la Turquie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine sont toutes trois candidates depuis 2005 mais seules les deux premières ont entamé des négociations d'adhésion. Une perspective européenne a été offerte à l'ensemble des pays des Balkans occidentaux. Quant à l'Islande, elle a présenté sa candidature à l'adhésion cette année.

Tout en reconnaissant que la Turquie avait évolué dans le bon sens, les ministres des affaires étrangères ont souligné que ce pays devait intensifier le rythme des réformes et consentir des efforts supplémentaires en vue de respecter pleinement les critères de Copenhague établis par l'UE, c'est-à-dire les conditions applicables à tous les candidats.

Les négociations d'adhésion avec la Croatie entrent maintenant dans leur phase finale. Il est essentiel que la Croatie s'attaque aux réformes qui restent à mettre en œuvre et qu'elle satisfasse à toutes les exigences relatives à l'adhésion pour pouvoir réaliser son objectif consistant à conclure les négociations l'année prochaine.

L'Islande a l'avantage d'être déjà étroitement intégrée dans l'UE étant donné qu'elle est membre de l'Espace économique européen et de l'espace Schengen. Le Conseil est convenu d'évaluer la candidature de l'Islande une fois que la Commission aura rendu son avis.

Compte tenu des efforts déployés par la Serbie en coopération avec le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, le Conseil est convenu de mettre en œuvre l'accord intérimaire UE-Serbie dès que possible.

Le Conseil a réaffirmé qu'il soutenait pleinement la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux. Il a rappelé qu'en accomplissant de réels progrès dans les réformes économiques et politiques et en respectant les conditions et exigences nécessaires, les derniers candidats potentiels des Balkans occidentaux devraient obtenir le statut de candidat, selon leurs mérites respectifs, le but ultime étant l'adhésion à l'Union Européenne.

Source:  Europa
Proposé par: Jules Temgo le 14/12/2009 - 09h34 Dernière modification: 14/12/2009 - 09h34  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...