Accueil> Les Infos > Réseau du commerce international: 2 ans pour finaliser le projet
Réseau du commerce international: 2 ans pour finaliser le projet

Le délai de mise en oeuvre du projet du réseau du commerce international a été fixée à deux ans par son Haut comité de supervision, lors de sa réunion mardi à Tripoli, en Libye, sous la présidence du secrétaire du comité populaire général libyen de l'industrie, de l'économie et du commerce Mohamed Haweij.

La rencontre avait pour objectif de faire le suivi de l'exécution du projet et des dispositions arrêtées par les secteurs concernés en vue du parachèvement de ce projet.

La réunion à laquelle plusieurs responsables concernés par ce projet ont pris part, a également permis de passer en revue la proposition relative à la décision de créer un réseau de commerce international en Libye.

La création de ce réseau représentera une évolution qualitative dans le domaine de l'organisation et la facilitation du flux des échanges commerciaux de la Libye avec l'étranger, aussi bien dans le domaine de la promotion qu'à celui de la réduction des coûts de la consignation des marchandises, à partir et vers la Jamahiriya Libyenne.

Le projet vise à organiser le commerce extérieur de la Libye, faciliter les dispositions d'importation et d'exportation et les services annexes, consolider le flux du commerce extérieur et de celui du commerce de transit, notamment avec les pays voisins et les autres pays de l'Union Africaine

Les nouvelles dispositions portent sur l'unification des papiers et documents organisant le commerce extérieur, la détermination de son contenu conformément aux normes de qualités internationales en vigueur et l'adoption des procédés et mécanismes pour accélérer les procédures à l'échéance exigée.

Selon ces concepteurs, ce projet permettra aussi au secteur bancaire de faire le suivi des accréditations et des transferts de liquidités liées à ces activités et leur contrôle quotidien et périodique et cela par l'accélération de la fluidité des informations et des données des centres de douanes et banques commerciales vers les opérations d'import-export.

Ce projet permettra également de s'assurer de l'exécution du respect par les agents commerciaux du paiement des opérations commerciales dans les délais impartis et de contrôler le respect par les courtiers du système et règles émis par la Banque centrale de Libye.

Exploiter de manière optimale des capacités d'accueil des ports, éviter les cas de surcharge de stockage pour faciliter le flux des importations et des exportations ainsi que des prestations annexes et l'amélioration du rendement et de la précision des dispositions figurent parmi les objectifs assignés à ce projet.

Source:  Pana
Proposé par: Martina Temgo le 17/09/2009 - 14h50 Dernière modification: 17/09/2009 - 14h51  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...