Accueil> Les Infos > Wall Street attend les élections, l'Europe se réconforte
Wall Street attend les élections, l'Europe se réconforte

Les investisseurs sont indécis à New York, dans l'attente du scrutin des présidentielles, tandis que les places européennes enregistrent leur 5è hausse consécutive.

Les élections présidentielles qui se déroulent ce 4 novembre n'inspirent pas de craintes majeures. Mais l'heure était toutefois à l'expectative pour les investisseurs d'outre-Atlantique - un attentisme serein. Impossible de dire que l'on brandisse partout à Wall Street le spectre d'une victoire du démocrate Obama.
Les craintes proviennent d'abord, semble-t-il, des risques d'une récession inquiétante, qui se traduisent notamment, ce jour, par les mauvais chiffres du marché automobile en octobre, aux Etats-Unis.
General Motors affiche un écroulement de ses ventes de -45% de ses ventes en octobre et Ford de son côté -34%. Leur action, respectivement, n'a chuté que de -2,42 et -2,74%, seulement.
Le Dow Jones a cédé 0,06% ou 5,18 points à 9.319,83 points.
Le Nasdaq s'est mis dans le vert, gagnant tout juste +0,31%, soit 5 points à 1.726,33 points.
Pas plus d'un milliard d'actions ont été échangées à la Bourse de New York, soit comme à la veille d'un jour férié comme le Labor Day...

A noter que le distributeur Wal-Mart a gagné +0,29% après la recommandation de JPMorgan ("renforcer") sur le titre.
Les opérateurs télécoms Verizon et AT&T ont bondi de +3,64% à 30,75 dollars et +3,88% à 27,81 dollars, respectivement.

, il a été le seul des constructeurs à réaliser une performance moins mauvaise qu'anticipé par les analystes.

Boeing a finalement gagné 0,82% à 52,85 dollars avec la fin de la grève des ouvriers mécaniciens qui paralysait ses installations depuis 57 jours et menaçait de nouveaux retards son nouvel avion de ligne "Dreamliner". Le titre a été ajouté à sa liste de valeurs à "vendre" par Goldman Sachs, selon des sources de marché.

L'assureur Hartford est remonté en flèche après avoir rassuré sur sa santé financière, reprenant 57,75% à 16,28 dollars. Il avait perdu 50% en une séance jeudi après l'annonce de lourdes pertes.

Monsanto (-1,84% à 87,34 dollars) a racheté le spécialiste brésilien de la canne à sucre Aly Participacoes pour 290 millions de dollars, ce qui va lui permettre d'ajouter une nouvelle grande culture à son portefeuille d'activités.

Le titre du chimiste américain Huntsman (+1,88%) est monté après la décision de la Cour suprême de l'Etat de New York. La justice a pourtant donné raison aux banques Credit Suisse et Deutsche Bank qui refusaient de prolonger leur offre de financement de son rachat par son concurrent Hexion.

Le distributeur de produits d'électronique grand public Circuit City (+38,46% à 0,36 dollar) va fermer d'ici à la fin de l'année de 155 de ses 721 magasins, soit plus d'un cinquième de son parc, face à l'effondrement de ses ventes.

Les Bourses européennes ont maintenu le cap en positif, affichant une 5e séance de hausse consécutive, cela malgré des statistiques US décevantes.Le DJ Eurostoxx 50 est en légère hausse de +0,7%, Francfort était à +0,4% et Bruxelles à +3,5%.

A Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de +1,2% à 3.527 points. C'est la 5è hausse consécutive.
EADS a fait un bond de +8,15% à 13,995 euros liée à une nouvelle baisse de l'euro face au dollar.

France Télécom a cédé -0,76% à 19,55 euros, subissant des rumeurs selon lesquelles l'Etat français préparerait un placement d'actions du groupe télécoms.
A noter qu'Altran affiche +1,53% à 3,98 euros, suite à la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 4,2% à 394,6 millions sur le 3è trimestre.

Source:  silicon.fr
Proposé par: Jacques Guiffo le 04/11/2008 - 10h21 Dernière modification: 04/11/2008 - 10h21  Écrire une NEWS
  • Top
print Imprimer   E-mail Envoyer à un ami   bookmark Bookmark   RSS feed RSS  Bookmark and Share icom7 Partager
Plus d'infos...